#467 The song of Theodore

Titre: The song of Theodore

Auteur: J.N. Gigabit / Ranpo. Y

Edition: Kuaika

Genre: Webtoon

Date de parution: 2020

Note: 3,5 / 5

Résumé:

Young, willful Princess Hilna longs to do what boys can do: ride wild horses, practice sword fighting, seek adventure. But her strict father and spiteful stepmother see her worth as nothing more than an accessory for her future husband. Then she meets Latio, a brash and mysterious warrior prince, who seems to be the only one who truly understands her. Their intertwining fates take them down a path of ruin and betrayal as dark forces bring two empires and a kingdom to the brink of war.

.

« Citations »

.

Avis:

Au départ, je m’attendais à aimer énormément. Durant le début, ça a été une lecture excellente, puis j’ai été déçue par la suite même si elle était sympa. Nous sommes dans un schéma totalement différent où l’héroïne, une princesse rencontre le prince du pays voisin dans un échange entre deux pays rivaux et apprend à nouer un lien d’amitié très fort avec lui. Considérée comme faible parce que c’est une fille, elle n’a pas d’impact réel sur l’avis politique de son royaume. Malgré ses tentatives de rendre justice, elle reste impuissante. Arrivera t-elle un jour à faire entendre sa voix ? Le rythme est juste parfait entre focus sur les personnages et les rebondissements saisissants. Un chef d’oeuvre qui m’a pris au dépourvu de nombreuses fois. J’ai eu le coeur qui battait la chamade. Il y a de nombreux sujets que ce soit la politique entre deux pays en guerre, l’amour interdit entre les représentants de ces derniers, et surtout, les manigances qu’ils subissent dans leur propre camp. Les dessins m’ont vraiment fait voyager dans des décors paradisiaques avec des tons colorés et des traits envoutants.

Hilna est une femme vraiment forte. Que ce soit émotionnellement ou physiquement, elle a une puissance qui lui est propre. Elle ne reste pas sur ses acquis et apprend à la dure comment devenir plus forte. Hilna n’avait que pour allié que son frère jumeau, et son ami d’enfance. Mais la vie étant ainsi, les personnes que l’on aime ne sont pas toujours avec nous, et elle s’est adapté avec une férocité digne de la guerrière qu’elle est. Latio est vraiment super attachant. J’ai compris tous ses choix, ses combats et ses peurs. Nous voyons nos héros grandir après les années, et ressentons avec eux leur impuissance grandissante. J’ai eu de la peine pour eux et les secrets qui les rongent. J’ai aimé la relation de nos héros qui est d’une complexité touchante. En revanche, parfois, je l’ai détesté, car je sentais fortement le non consentement de certaines situations. J’ai toujours du mal avec le fait que ce soit romancé alors que ne n’est pas normal.

Une chanson qui m’a emporté dans des décors bien paradisiaque !

.

Musique associée:

Lien d’affiliation Amazon.


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s