#487 Under the Oak Tree

Under the Oak Tree
Under the Oak Tree

Titre: Under the Oak Tree

Auteur: Kim Soo Ji

Edition: Ridibooks

Genre: Webtoon

Date de parution: 2020

Note: 3 / 5

Résumé:

Le duc Croix ne supporte plus sa fille, Maximilian, qu’il juge être la honte de la famille car elle n’a pas de mari à son âge. Un mariage arrangé est alors organisé sous la contrainte. Elle épousera donc Riftan Calypse, un simple chevalier. Au lendemain de la nuit de noce la jeune mariée se réveille seule, incrédule. Le chevalier avait disparu sans laisser mots… Trois ans se sont écoulés sans nouvelles de son mari mais le voilà de retour, connu en tant que Grand Chevalier : Celui qui a terrassé le grand Dragon Rouge. Par cet exploit le Roi Ruben souhaite le voir marier à la princesse. Avec une telle demande qui pourrait refuser ? C’est ce que le duc craint. Riftan reviendrait-il de cette expédition en tant que futur divorcé ? Maximilian devra faire en sorte que cela ne se produise pas et garder son époux à ses côtés.

.

« Citations »

.

Avis:

Le début de ce webtoon a clairement été en demi-teinte. Le lisant en anglais, je n’ai pas su déceler toutes les particularités de certains échanges. A la base, l’histoire m’avait l’air très prometteuse. Nous rencontrons Maxi, fille d’un duc violent qui n’a fait que la rabaisser toute sa vie. Il la marie de force à Riftan Calypse, un chevalier qu’il a lui même piégé. Le lendemain de son mariage, Riftant la quitte et ne reviendra que 3 ans plus tard alors que la jeune noble pensait qu’il l’avait oublié. Autant dire, que cette histoire commence de manière bien sombre mais qui titille la curiosité. J’ai justement aimé cet aspect immersif avec tant de réalité. Ce genre de situation devait être assez fréquente et j’ai aimé qu’on nous fasse éprouver des émotions fortes. L’artiste a réussi à mettre en place des décors médiévaux qui m’ont fait entrer dans une atmosphère d’antan. Les personnages dans les coups de crayons ou les ombrages sont parfaitement mis en valeur et leurs sentiments sont réalisés de manière à ce qu’on connaisse leur pensées en un regard. Je vais continuer quelques chapitres, mais je ne suis pas persuadée par l’issue de cette histoire..

Malheureusement, le personnage de Riftan m’a paru assez toxique à certains moments. Je n’ai pas pu comprendre toutes les subtilités de l’anglais, mais d’après moi, ses actes entraient en conflit les uns envers les autres. Un moment de douceur et de bienveillance par ci, puis nous retrouvons un chevalier violet, froid, dur et brute de l’autre côté. Après, je ne lui jette pas totalement la pierre, car face à sa femme, peureuse, il est normal qu’il y ait une certaine peur. Cette dernière a été maltraitée, humiliée toute son enfance. Sa peur se traduit par un bégaiement continu et une terreur dans le regard constante. Elle ne dit jamais rien et subit ou s’oblige à dire ce qu’elle croit qu’on attend d’elle. Elle ne s’est jamais écouté. Sur ce point là, j’ai trouvé cela vraiment réaliste. Les victimes de sévices sans arrêt ont tendances à avoir une ancre de peur en eux. Leur relation m’a pas mal perturbé. J’ai eu l’impression d’avoir à faire à une relation vraiment toxique, mais c’est parce que je connais les pensées profondes de Maxi. Sans cela, je me demande bien comment le chevalier voit la situation.

Une époque bien trop machiste et sans consentement qui a entaché ma lecture !

.

Musique associée:

Lien d’affiliation Amazon.


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s