#388 Blue (saga)

Blue (saga)
Mathilde Lovelybook
Blue (saga)

Titre: Blue

Auteur: Sonia Verschueren

Edition: Kazé

Genre: Manga

Nombre de tomes: 8

Date de parution: 2012

Note: 3 / 5

Résumé:

De retour après trois ans d’absence sur l’île où elle a grandi, Mimi retrouve ses amis d’enfance, Yôsuke, Sumire et Hikari. Le cœur blessé par une déception amoureuse à Tokyo, elle renoue avec cette magnifique île, entourée d’une mer turquoise. Mais au sein du groupe, amour et amitié se confondent, et le monde bleu des quatre amis s’ouvre sur une histoire inoubliable…

.

 » Le chat bleu… On dit qu’il exauce un voeu quand on le caresse. Si je le trouve… Quel voeu pourrais-je formuler ? « 

.

Avis:

J’ai lu ce manga il y a des années et je me rappelle avoir apprécié ma lecture à l’époque. Je n’aimais pas tout, mais l’ambiance général du roman m’avait plu. Alors le recul, je peux souligner que ce n’est pas un shojo qui casse la baraque avec une histoire de folie et des personnages transcendants, mais l’histoire de nos jeunes adolescents est pleine de petits rebondissements. Nous entrons dans la vie de Mimi, une jeune lycéenne qui abandonne la ville ou elle habite pour revenir dans sa ville natale. Elle a emporté des secrets avec elle et, alors qu’elle retrouve ses anciens amis, la pression de ses mystères s’accentue. L’histoire développe beaucoup de thèmes différents, que ce soit l’amour, l’amitié ou la vie quotidienne de lycéens. Il y a des moments ou j’ai été un peu déçue ou dégoutée du comportement de certaines personnages. Mais ce sont ces moments là qui sont importants pour vivre une lecture avec plusieurs nuances. Les dessins de la mangaka sont également assez sympathique.

Les personnages sont assez compliqués à suivre. Ils vivent des histoires d’amour et d’amitié bien complexes, mais leur lien si fort ne faiblit jamais malgré les disputes et la distance. Mimi, noter personnage principal, est assez attachante. Elle n’a pas vécu une vie des plus simple, et ses choix, ses erreurs, la poursuive. Elle a également beaucoup de peur et d’appréhension et ce sont ses amis qui feront office de pilier. Elle peut être en revanche, parfois un peu énervante et égoïste. Hikari, le personnage masculin est aussi adorable qu’il est taquin. Il m’a fait sourire par sa dévotion sans limite et son amitié inestimable. Pour ce qui est de Yosuké, j’ai été très étonné par ce manque de loyauté amical, contrairement à Sumire qui s’est toujours tut malgré sa souffrance.

Blue est sympathique si vous voulez un shojo aux personnages compliqués !

.

Musique associée:

Lien d’affiliation Amazon.


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s