#349 Demonica tome 1: Plaisir déchainé

Avis lecture: Demonica
Mathilde Lovelybook
Avis lecture: Demonica
Mathilde Lovelybook

Titre: Demonica – Plaisir déchainé

Auteur: Larissa Ione

Edition: Milady

Genre: Bit-lit

Nombre de tomes: 7

Date de sortie: 20 avril 2012

Note: 3,5 / 5

.

Résumé:

Il est un endroit où l’extase peut vous coûter la vie. Tayla Mancuso est tueuse de démons. Mais sa vie bascule le jour où elle se réveille, grièvement blessée, dans un hôpital peu commun. Eidolon, le chirurgien qui lui sauve la vie est un incube et, malgré la haine qu’elle voue à son espèce, la jeune femme ne peut résister à ses charmes…

Tayla est alors confrontée à un terrible dilemme : trahir les siens ou l’homme qui la fait se consumer de désir ? Mais la séduisante tueuse n’est pas la seule à être en émoi. Et la fascination d’Eidolon pour cette ennemie jurée pourrait bien coûter la vie au démon. D’autant qu’il ne devrait pas perdre son temps avec une humaine : la folie va l’emporter s’il ne trouve pas une compagne démoniaque au plus vite. Eidolon pourrait-il oser l’impensable et s’offrir corps et âme à la tueuse ?

.

« Elle ne pouvait plus garder les yeux ouverts, et son corps ne lui répondait plus. »

.

Avis:

Demonica a été une bonne lecture dans l’ensemble. J’ai découvert un nouveau monde axé sur les démons. J’ai aimé que l’auteure dénonce le racisme des uns envers les autres en stigmatisants les démons ou les humains. C’est un problème de société actuel et Larissa Ione l’a bien exploité à sa manière. Les seuls points négatifs étaient centré sur le sexisme et la notion du consentement. Je comprends que les personnages soient des démons incubes, mais j’aurai préféré que l’auteure lutte contre leurs natures et dénoncent ces actes inaceptables au lieu de considérer cela comme normal. Il y avait énormément de scènes de sexe, mais cela est normal vu l’origine des démons. J’aurai préféré néanmoins qu’il y ait plus de sentiments, moins de coups bas. On ne peut pas comparé cette saga à Minuit ou encore La confrérie de la dague noire. Pour moi, c’est plus sexuel qu’émotionnel pour le moment.

J’ai  aimé les peronnages qui étaient bien sympathiques; Ils ne sont pas les plus extraordinaires et ne restent pas plus en mémoire que certains, mais ils ont leur histoire. Le docteur Eidolon est démon sexuel séminus incube et l’ainé responsable de sa famille. Talia est une chasseuse de démons qui pense faire ce qu’elle doit à l’humanité. Son sens de l’honneur est très élevé et j’ai bien apprécié ce point. Elle est totalement perdue, elle ne sait plus à qui faire confiance. Leur relation commence de façon sexuelle très rapidement, mais elles servent à construire leur relation qui se tisse lentement. J’ai aimé qu’ils s’acceptent l’un à l’autre corps et âmes.

Une saga sympathique sur les démons qui se lit bien.

.

S’inscrire


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s